Charte

Charte Pran’Aum

 

 

 

 

 Charte éthique & règlement
Pran’Aum

Préambule
Pran’Aum est une entreprise, créée dans le but d’aider l’homme et la femme à trouver leur voie vers l’Union, l’Unité.
Elle vise à apporter sa contribution à l’orientation de l’être, vers l’expansion et la fusion, de soi avant tout, mais aussi du couple, au-delà du bien-être, vers sa réalisation.
Ses moyens d’actions se déclinent à travers une offre individuelle et collective, dans les domaines du massage, de l’enseignement du yoga, de l’accompagnement personnalisé.
Le présent texte de référence éthique et déontologique a pour objet de rappeler les droits et devoirs :
– du formateur, praticien, encadrant ou toute personne intervenant dans le cadre des activités de Pran’Aum,
– les partenaires liés par un contrat ou une convention,
– les clients, élèves, stagiaires ou public participant aux activités de l’entreprise

Principes déontologiques et réglementaires
– Le formateur ou le praticien œuvre dans le respect de la personne humaine, sans aucune discrimination de sexe, de nationalité, d’âge, de couleur, de religion ou de position sociale
– Il observe un devoir de réserve et de discrétion et garantit la confidentialité, des informations, des réactions et propos recueillis
– Concernant l’enseignement du yoga, l’enseignant adhère aux dispositions générales communes aux enseignants de différentes écoles de yoga (cf. Code d’éthique et de déontologie du Syndicat des professeurs de yoga)
– Si les participants peuvent être invités à se dépasser (dans le respect de la liberté de conscience et des capacités physiques et morales de chacun), les pratiques proposées s’appuient toujours sur une approche bienveillante de la personne, au moyen d’outils et techniques visant à créer avant tout du bien-être (exercices, écoute, soins)
Les pratiques ne peuvent nullement se substituer à un avis médical ni à un traitement thérapeutique suivi par le client, élève ou stagiaire et ne représentent en aucun cas, des actes thérapeutiques (article R4321-3 du Code de la Santé Publique ; Décret n°2004-802 du 29 juillet 2004 – J.O. du 8 août 2004)
– Les participants se déclarent en bon état de santé mentale et physique, et s’engagent à faire part au formateur ou praticien, de tout antécédent psychiatrique, traumatisme physique, traitement particulier et de tout état susceptible de nuire au bon déroulement des séances proposées ou de constituer un risque pour sa santé psychique ou physique, mais aussi celle des autres participants ou intervenants
– Pran’Aum se réserve le droit de refuser l’accès aux cours, stages, ateliers et séances de soins, à toute personne qui ne remplirait pas les conditions ci-dessus, ainsi que celles qui :
     ~ ne se conformeraient pas aux mesures d’hygiène (il est notamment demandé au massé de prendre une douche immédiatement avant la séance)
      ~ adopteraient un comportement irrespectueux envers le praticien, le formateur ou autre personne présente
      ~ seraient estimées d’un niveau inapproprié au suivi des pratiques proposées
– Certaines pratiques, telles que les massages peuvent inviter à la nudité. Néanmoins, chacun reste libre de porter les vêtements qui lui offriront le meilleur confort moral et physique
– Chaque élève, stagiaire ou client de Pran’Aum, conserve l’entière responsabilité des expériences qu’il est susceptible de traverser, et dégage les praticiens et intervenants de la responsabilité des préjudices physiques ou moraux, qui pourraient résulter directement ou indirectement de leur participation
– L’activité massages s’adresse uniquement à des femmes et des hommes majeurs
– Pran’Aum ne tolère aucun passage à l’acte sexuel, ainsi que tout type d’acte violent, physique ou verbal, pendant les séances
De même que le comportement du masseur se veut irréprochable, tout geste de la part du massé, qui serait jugé déplacé, entraînera la suspension immédiate de la séance, sans possibilité de remboursement
– Le paiement s’effectue avant le début de chaque séance, sur la base de la grille tarifaire en vigueur
– L’élève ou le client s’engage à respecter les lieux de pratique

                                                                                                                                                                     Fait le 20 juillet 2019